Topic-icon Inspecteur Barnaby JDR

Plus d'informations
il y a 8 ans 9 mois - il y a 8 ans 9 mois #455 par Dr-greenspoon
Dr-greenspoon a créé le sujet : Inspecteur Barnaby JDR
Chers camarades,

Je viens vous soumettre une proposition de jdr, que l'on pourrait mettre sur le site (description générale + scénarios). Il s'agit d'une tentative d'adaptation de la série anglaise à succès, Inspecteur Barnaby.

il y a quelques mois je m'étais amusé à écrire - sous forme de notes, ça n'était pas "publiable" - un scénario d'Inspecteur Barnaby. J'en ai écris un second il y a une semaine et demi (bien qu'en partie inspiré d'un autre scénario, il suffira de le mentionner).

Après avoir fait joué ces scénarios quelques fois (à Alex & Max notamment), il s'avère que ça marche plutôt bien. Inspecteur Barnaby est un jdr sans règles mais qui doit respecter les canons du genre : chef charismatique, mise en scène, déroulement logique de l'enquête, campagne anglaise loufoque...


J'ai écris un petit résumé du "concept" du jdr adapté de la série, c'est peut-être un peu long mais j'aimerais avoir vos avis. Surtout concernant l'idée de ne pas mettre de règles et de laisser les joueurs très libres (quitte à ce que l'enquête mette un temps fou à se résoudre). Si au final ça vous convient je pourrais rendre les deux scénarios exploitables et les mettre à disposition sur le site.

Si je donne l'air de "péter plus haut que mon cul", n'hésitez pas à le signaler.

Xa'


Voici le texte (il se peut, et c'est fort probable, qu'il y ait des fautes d'orthographe) :


Inspecteur Barnaby

Ce petit texte vise à poser les bases de l'adaptation en jeu de rôle de la série télévisée policière à succès, Inspecteur Barnaby, ou Midsomer Murders en version originale. Après avoir rapidement décrit le concept de la série, nous décrirons la façon dont elle est construite et ce qu'il faut prendre en compte dans l'adaptation rôlistique. Nous proposerons enfin deux scénarios librement téléchargeables.

Description rapide

Inspecteur Barnaby, ou Midsomer Murders en version originale, est une série télévisée policière britannique dans laquelle un inspecteur de police, Tom Barnaby, accompagné d'un associé, résout des affaires de meurtres spectaculaires. Les épisodes se déroulent dans le comté rural imaginaire de Midsomer, censé être situé quelque part en Angleterre, dont la capitale est la petite ville de Causton, et dont les villages alentours se nomment tous « Midsomer quelque chose » (par exemple : Midsomer Parva, Midsomer Worthy, Midsomer Mallow...). Chaque épisode se base sur un de ces villages.

Tenir compte de la structure de la série

Pour établir un jeu de rôle dans l'univers d'Inspecteur Barnaby nous devons tenir compte de la structure même de chaque épisode. Nous estimons ainsi que le succès de la série est principalement dû à trois éléments.

1) Le « charisme » du personnage principal, Tom Barnaby, Chief Inspector de la police de Causton. Celui-ci résout les crimes par « sa grande connaissance de la nature humaine » (dixit John Nettles, acteur incarnant Tom Barnaby dans la série), autrement dit il parvient toujours à reconstruire au fur et à mesure de l'épisode le système de pensée et les actes du criminel. Le sociologue Max Weber estimait que le charisme avait pour condition l'efficacité du leader, ici Tom Barnaby est réputé pour son savoir-faire, sa compétence, mais également son humanisme et ses petits travers personnels (la nourriture notamment). Cependant le « charisme » du personnage ne fonctionne qu'au sein d'un duo complémentaire. Tom Barnaby est toujours accompagné d'un associé qu'il dirige et forme lors du déroulement des enquêtes. Celui-ci est Detective Sergent, le rang hiérarchique inférieur au Chief Inspector, mais supérieur à n'importe qui d'autre au poste de police de Causton. Généralement le chef a un regard paternel et bienveillant sur son associé, n'hésitant pas le rappeler à l'ordre, mais toujours de manière gentille et douce. Si le chef est orienté réflexion, l'associé est orienté action et se charge des activités de terrain que l'on peut qualifier de périphériques (mobiliser des troupes, infiltrer les maisons...).

Nous considérons par conséquent qu'Inspecteur Barnaby est un jeu de rôle fait pour deux ou trois joueurs. Avant chaque début de partie le maître du jeu (MJ) charge les personnages joueurs (PJ) de définir parmi un eux un Chief Inspector qui dirige concrètement l'enquête. Les autres personnages seront alors Detective Sergent et, bien qu'ils soient sous les ordres du chef, pourront entreprendre des initiatives dans la résolution de l'enquête. Le Chief Inspector se distingue particulièrement des Detective Sergent en tant qu'il est la façade diplomatique de l'équipe. A chaque rencontre avec un PNJ, c'est lui qui montre sa plaque et parle en premier. Chaque personnage peut représenter un stéréotype : la brute épaisse, le débutant, le rigolard (humour anglais bien sûr)... Les PJ forment quoi qu'il en soit une équipe soudée dont la seule ambition est de trouver le (ou les) coupable(s).

2) Le contraste entre la paisible campagne et l'atrocité des meurtres. Midsomer présente le paradoxe d'être un comté britannique dans lequel il ne pleut quasiment pas. Les paysages et les maisons sont toujours jolis, la nature fait partie intégrante de l'environnement, soit parce que les villages sont entourés de forêts, soit parce que les habitants cultivent leurs jardins. Parallèlement la vie quotidienne est paisible, les villageois vont chez le boucher, à la bibliothèque ou à l'Eglise. Chaque village est un nid de stéréotypes. Tout d'abord, les personnages non joueurs (PNJ), que le MJ incarne, correspondent toujours à un « archétype » dont voici quelques exemples : un noble possesseur d'un grand manoir, un paysan rustre, une vieille dame gâteuse, un jeune insouciant, un fou ou considéré comme tel, un curé, un notable, une bimbo ou allumeuse, un coureur de jupons, une jeune fille douce... Ensuite les lieux rencontrés, associés aux personnages, sont à peu près toujours ceux-ci : le commissariat de Causton (bien entendu), un manoir de style victorien, une « banlieue pavillonnaire » dans laquelle les PNJ entretiennent leur jardin, une Eglise, des magasins (notamment un pub où certains PNJ discutent) et un lieu original où ont lieu des rencontres extraordinaires (université, siège d'une secte, clubs ou concours en tout genre...).

A contrario les meurtres sont toujours gores et spectaculaires. Ils sont en général ritualisés et minutieusement mis en scène de sorte que les PJ puissent y trouver des informations pour leur enquête. Inspecteur Barnaby ne cherche pas forcément le réalisme, si tel avait été le cas Midsomer aurait déjà été vidé de ses habitants tant le taux de criminalité y est élevé. Pourtant chaque assassinat, aussi loufoque soit-il, doit pouvoir s'expliquer rationnellement. La magie n'existe pas dans Inspecteur Barnaby et des « personnages conceptuels » tels que Dieu ou Vishnou ne provoquent pas directement les meurtres. Au delà de cet horrible aspect, les PNJ ont quasiment tous des choses à cacher aux policiers. Relations sexuelles principalement, mais avec un peu d'originalité il est possible de trouver d'autres pratiques honteuses (jeux d'argent, crime organisé, escroquerie...). Un nombre suffisant de PNJ doit pouvoir être suspecté d'activités illégales, de sorte que l'enquête se focalise par moment sur des événements périphériques aux meurtres.

3) Le cheminement de l'enquête est riche en rebondissement, le téléspectateur éprouve de l'empathie pour les personnages et veut résoudre l'enquête avec eux. Chaque épisode est structuré d'une manière particulière, à reproduire pour le jeu de rôle. Premièrement le MJ commence à décrire une scène d'introduction dans laquelle nous voyons soit le premier meurtre, soit un événement louche important pour l'enquête. On ne voit pas le visage des personnages intervenant dans l'introduction, seulement leur silhouette globale (les PJ ne doivent pas savoir de qui il s'agit), le décor (une forêt sombre par exemple) et l'arme du crime (une hache, un pistolet, un poignard...). Le générique apparaît une fois la scène d'introduction terminée. Le MJ introduit alors les personnages et le titre de l'épisode. L'enquête commence ensuite. Après une petite scène de complicité au commissariat de Causton, les PJ sont averties d'un cadavre retrouvé dans un village de Midsomer (élément perturbateur). Ils vont sur les lieux. Le médecin légiste les accueille et leur décrit l'état du mort et une partie de ce qu'il y a à savoir sur les circonstances du décès (l'autre partie étant révélée par l'autopsie menée ultérieurement). Après avoir interrogé les voisins ou témoins, les PJ commencent leur remontée d'indices. Ils sont amenés à parler à chaque PNJ jusqu'à ce que l'enquête soit résolue. Une fois le (ou les) coupable(s) trouvé(s), le Chief Inspector ou le coupable lui-même résume les motivations des meurtres.

Nous pouvons résumer un scénario d'Inspecteur Barnaby sous forme de tableau. Chaque PNJ a des informations à donner, cependant il ne révèle ce qu'il préfère cacher que lorsqu'il est mis au pied du mur par les PJ. Ainsi, un renseignement donné par un PNJ peut « débloquer » une information donnée par une autre PNJ... de façon à former un réseau d'informations distillées par les PNJ sur leurs vies et leurs ambitions, jusqu'à l'élucidation du crime. Les PJ rebondissent de PNJ en PNJ jusqu'à la fin du scénario. Pour en voir un exemple nous vous conseillons d'observer le tableau du scénario numéro 1, « des miss et du vice ». Les PJ ont ainsi plusieurs façons d'obtenir certaines informations et le MJ doit se sentir libre de faire évoluer le scénario dans un ordre bien différent que celui initialement prévu. Inspecteur Barnaby doit laisser les joueurs libres de leur façon d’enquêter. Le seul impératif est que les informations obtenues et le comportement des PNJ soient « logiques ». Il se peut par exemple que l'enquête n'avance pas, si tel est le cas le PJ peut faire dire une information cruciale par un autre personnage.

Un jeu de rôle sans règles basé sur la réflexion plus que l'action

Inspecteur Barnaby fait partie des jeux de rôle que l'on qualifie de « sans règles » car c'est principalement par la discussion avec les PNJ et l'observation des lieux que l'on accumule des indices. Libre à qui veut d'instaurer des règles, des fiches de personnages, des caractéristiques... Seulement nous n'estimons pas cela nécessaire. En effet cette adaptation d'Inspecteur Barnaby fait du jeu d'acteur et de la perspicacité des joueurs l'arme maîtresse d'un jeu de rôle réussi. La réussite ou l'échec d'une action ne doit rien au hasard des dés mais est fonction des circonstances, de la pression posée sur les PNJ et des lieux visités. Celui qui fouille une maison trouve toujours ce qu'il veut, le simple fait de penser à agir à tel endroit ou avec telle personne doit faire progresser l'enquête. Amis du leveling ou du combat à coups de caractéristiques s'abstenir. Inspecteur Barnaby n'est pas un MMORPG ou ne saurait être comparé à Donjons & Dragons ou Arkéos. Les scènes d'actions ne sont à priori pas nombreuses et ne dépendent que des joueurs.
Dernière édition: il y a 8 ans 9 mois par Patate. Raison: Orthographe

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 8 ans 9 mois #459 par Panda
Panda a répondu au sujet : Re:Inspecteur Barnaby JDR
Pas mal Xa' !

Bon, j'avouerai que ce n'est pas mon type préféré de JdR parce que j'aime bien déboiter du monstre de temps en temps quand même. Mais ce qui est très sympa avec le JdR que tu proposes, c'est qu'à mon avis on peut très facilement le transposer en Murder Party. Deux ou trois enquêteurs, un ou deux coupables, une à trois personnes pouvant donner des indices utiles, et quelques autres qui ont des histoires personnelles à cacher (comme par exemple le fait que George n'était pas chez lui au moment du meurtre parce qu'en réalité il était chez sa maîtresse, et il ne doit pas avouer, tout en évitant d'être suspecté.)

En gros, à 3-4 personnes (dont MJ), tu fais un JdR, et le même scénario tu peux le transposer si tu as 5 personnes ou plus.

A toi de me dire si c'est faisable, et surtout si tu penses que ça peut être intéressant, tout en évitant de déformer ta conception du jeu.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 8 ans 9 mois #460 par Patate
Patate a répondu au sujet : Re:Inspecteur Barnaby JDR
Je pense que tu peux reposter ça sous forme d'article sur le site, avec les scénarios s'ils sont disponibles.

Sinon, c'est effectivement le principe de base de toutes les murder parties qu'on peut trouver un peu partout sur internet. Mais une bonne murder party, c'est pas seulement des secret à cacher. Une bonne murder party ne se base pas uniquement sur un tableau.

Bref, je dénigre pas le jeu de Xavier, j'explique juste ma vision des murder. Parce que je me suis quand même bien amusée avec les deux scénars Barnaby.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 8 ans 9 mois #463 par worstymarc
worstymarc a répondu au sujet : Re:Inspecteur Barnaby JDR
J'ai placé la présentation du JDRA de Xavier dans "Les jeux de l'association" comme vous pouvez le voir ;).

Pour les scénarios le mieux, xavier, est de les envoyer à Mask ou moi pour qu'on les mettent en téléchargement sur le site web (via l'onglet associé). On mettra aussi la présentation du jeu en téléchargement en plus de la consultation.

Un truc : tu peux aussi écrire ton propre article en y rajoutant des photos/images,... qui peuvent embellir le texte. Lorsque tu es loggé tu as accès à gauche à "soumettre un article". Il suffit ensuite de choisir la bonne catégorie "vie de l'association je crois" puis "jeux de l'association" ou à défaut news rôle play.

Max

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 8 ans 9 mois #468 par Dr-greenspoon
Dr-greenspoon a répondu au sujet : Re:Inspecteur Barnaby JDR
Ok.

Il ne me reste plus qu'à finir d'écrire les scénarios.

Je n'avais jamais pensé à les adapter en murder party. Il faudrait gonfler les back ground des pnj car là ils servent juste à filer des infos (de manière enrobée certes...) et n'ont pas de personnalité "jouable", susceptible d'improvisation. Du coup les enquêteurs auraient des rôles bien trop importants.

Il me faudrait penser à d'autres scénarios, l'idée semble possible. Un scénario peut être développé et adapter en murder sans trop de problèmes, il faut juste du temps. Ce serait sympa de proposer deux versions.

Xa'

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Propulsé par Kunena