Topic-icon Les visions de Morcion

Plus d'informations
il y a 9 mois 4 semaines - il y a 2 mois 1 semaine #9991 par YodHeWawHe
YodHeWawHe a créé le sujet : Les visions de Morcion
Voici les visions de Morcion telle qu'il les écrit dans son carnet, avec ses commentaires.


Un réfectoire rempli de Dhelak. Les gens s’assoient pour manger, leurs assiettes sont très peu remplies. Il n’y a pas assez de place pour tout le monde, les gens se bousculent et la tension monte. Poussés par la faim, certains en viennent aux mains pour prendre l’assiette d’un autre. La situation dégénère vite et tout le monde finit par se battre. Les vainqueurs comme les vaincus s’entredévorent tout en se battant.

Note 1 : 10 ans que j’ai cette vision, elle revient de plus en plus fréquemment, il faut que je trouve une solution au plus vite.
Note 2 : Je vois cette scène presque toutes les nuits, je n’arrive plus à penser clairement. J’ai peur de dormir.
Note 3 : J’ai été voir toutes les personnes haut placées à ma portée pour m'apporter de l'aide, mais sans savoir ce qui arrive, au mieux on m'ignore, au pire on me prend pour un dément.



Je vois des scènes de manière désincarnée.
Un volcan en début d’éruption. La lave coule le long du volcan.
La lave commence à recouvrir un château totalement.
Un œuf se fait recouvrir par la lave.
A un autre endroit, je vois notre groupe, mais plus âgé.
Séréon sur Suave, toujours avec une aile. A sa gauche, Nefae et Fala’na sur un autre cheval. Derrière, sur Touffu, Nina et Moi, les excroissances de Touffu sont plus grandes. Drag fait maintenant 3 mètres, monté par Filo et Airannen. Au dessus de tout ce monde, Cassie vole assise sur un balai, elle porte un long chapeau pointu à larges bords.
Après des hochements de tête pour signifier un accord commun, Séréon dégaine son épée, la pointe vers l’avant et tout le monde charge.


Note 1 : Dans une discussion, j’ai appris que le volcan était une scène du passé, mais la lave est-elle à prendre au sens propre ?



Je vois des scènes de manière désincarnée.
L’intérieur d’un feu. Au milieu se tient une flamme bleue, elle semble beaucoup plus chaude. Dans un coin, je vois une flamme plus petite, un peu plus orange que le feu.
Je vois le feu parcourir les rues d’une ville comme un simple passant, comme si une torche se déplaçait, elle passe à l’envie dans les rues comme au dessus des bâtiments ou des arbres.
A un autre endroit, notre groupe tente d’étouffer un feu avec des couvertures, des tissus ou les toiles de tente. Je crois que c’est le même feu. A la fin, il ne reste que la petite flamme orange.


Note 1 : Je ne sais pas si c’est parce que j’étais malade sur le bateau, mais j’ai du mal à me souvenir de cette vision. Des détails manquent, je le sais.
Note 2 : Le feu est-il une image du peuple Gekkazar ? Si c'est le cas, les deux flammes sont certainement Kanni et son frère.



Une ville à l'architecture riche, en grande partie en pierre.
J'avance dans une rue jonchée de cadavres, mélangés à eux, des personnes encore vivantes mais très mal en point sont recroquevillées, pleurant, hurlant de désespoir.
Des gens tentent de parler avec d'autres, mais ils ne voient pas qu'ils sont morts.
Des mère portent dans leur bras des bébés difformes, d'autres bercent des nourrissons morts.
Des gens lancent des corps dans d'immenses fosses communes dont on ne perçoit pas le fond.
L'odeur de mort est imprégnée partout où que l'on aille.


Note 1 : Je ne sais pas ce qui a déclenché cette vision : le fait que le père de Nefae m'a touché, ou que j'ai été plaqué contre un mur de roche ?



Je suis baigné dans une lumière chaude et si aveuglante que je ne vois même pas mon propre corps.
Petit à petit, la lumière baisse en intensité et j'arrive à voir. La lumière va jusqu'à s'éteindre, et, dans le noir complet, j'entends des cris, des râles, des supplications, des gens qui demandent pardon.
Dans cette obscurité totale, je sens une présence malveillante, qui tue, dévore, déchire les gens, qui ne veut que du mal.

Dernière édition: il y a 2 mois 1 semaine par YodHeWawHe.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Propulsé par Kunena