mardi, 30 août 2011 22:26

Te Deum pour un Massacre

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Jeu de rôle majeur de Jean-Philippe Jaworski, Te Deum proposera aux joueurs d'incarner des personnages aussi variés que réalistes dans le décor des terribles guerres de religions débutant en 1562. Le jeu se veut délibérément réaliste et historique comme nous allons le voir.

 

L'auteur et l'édition

 

Jean-Philippe Jaworski (1969) est un écrivain et professeur de lettres modernes à l'Université de Nancy. Il est connu du milieu de la fantasy pour une série de romans (« Janua Vera » 2007 ou encore « Gagner la guerre » 2009 tous les deux édités par les moutons électriques) et par deux jeux de rôle très connus : Tiers Âge, sur le monde du Seigneur des Anneaux, et évidemment Te Deum pour un Massacre. Il rédige aussi périodiquement des articles dans les revues et ouvrages sur le jeu de rôle.

 

L'éditeur de Te Deum pour un Massacre sont les éditions « Matagot » éditeurs de plusieurs jeux de rôle connus comme « Metal Adventures », « Cendres » ou encore « Pestilence » mais aussi de jeux de sociétés. La première édition de Te Deum date de septembre 2005 et la seconde de septembre 2010.

 

L'univers de jeu

 

L'aventure commence à l'orée de la plus terrible guerre civile que la France eut connue. Nous sommes en 1562, le Roi de France, un jeunot faible et influençable, n'a pas l’étoffe d'un dirigeant. Alors que les factions catholiques (menées par la famille des Guises) et réformées (menées par les Bourbons-Condés) se regardent en chien de faïence et commencent à aiguiser leurs armes, la Reine mère et le Chancelier du Royaume tentent tant bien que mal de conserver l'unité du Royaume.

C'est ainsi dans un royaume en pleine mutation, en plein désarroi et en pleine insurrection que l'aventure peut débuter. Les personnages, catholiques ou réformés, de haute ou basse condition, vont se retrouver attirer dans nombre d'ennuis, d'intrigues nobiliaires et d'escarmouches.

 

Le système de jeu

 

Le système de jeu est basé sur d'une part les caractéristiques qui déterminent le type de dé à lancer (D4, D6, D8, D10, D12 ou D20) et donc la potentialité plus ou moins importante du personnage dans l'un de ses domaines cardinaux (complexion, adresse, savoir, entregent, force et sensibilité). Ce dé de base est complété par des compétences qui reflètent le savoir-faire du personnage. Le résultat global est comparé à un niveau de difficulté fixé par le MJ ou bien par l'opposant à l'action. Le système est très simple et intuitif tout en permettant pas mal d'actions complexes.

Au niveau du combat, ces derniers sont très rapides car très meurtriers. En effet quelques points de dommages peuvent suffire à mettre un homme à terre et une simple décharge de pistolet à bout portant permet d'infliger rapidement une blessure critique à son opposant ou... au personnage ! Passé la première escarmouche, les PJs s'y reprendront à deux fois avant de charger de façon irrésolue des bandits ou une bande armée.

 

En conclusion, Te Deum pour un Massacre est un grand jeu de rôle historique. Il est un « must » dans sa catégorie et fera vivre à des joueurs impliqués des heures inoubliables.

Lu 2350 fois Dernière modification le dimanche, 10 avril 2016 23:05
Plus dans cette catégorie : « Anima, Beyond Fantasy Res Publica »